Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Recrutements > Offres de thèses

Caractérisation et contrôle des états chimères des réseaux optiques bidimensionnels

par Johanna Leclercq - publié le

Titre du projet de thèse :
Caractérisation et contrôle des états chimères des réseaux optiques bidimensionnels


Directeur de thèse : Saliya COULIBALY


Laboratoire d’accueil : PhLAM


Résumé du projet de thèse :
Le but de ce projet est d’étudier les mécanismes de formation et la dynamique spatio-temporelle des états chimères bidimensionnels. Dans la mythologie grecque, la chimère était un monstre composé de parties incongrues : une tête de lion, une tête de chèvre et une tête de serpent. Par analogie à cette mythologie, dans les systèmes complexes spatialement étendus, les chimères correspondent à la coexistence de comportements dynamiques incongrus. Dans des états chimères des régions dynamiquement cohérentes coexistent donc avec d’autres très fortement incohérentes. Le sommeil unihemisphérique chez certains mammifères ou la synchronisation de zones entières du cerveau, observée lors des crises chez les personnes épileptiques en sont les exemples les plus spectaculaires. Tandis que la plupart des quelques rares réalisations expérimentales des permettant l’observation de ces états sont des systèmes bidimensionnels, la grande majorité des études théoriques est faite sur des systèmes unidimensionnels. Grace aux dernières avancées en termes de conception de dispositifs photoniques, il est désormais possible de concevoir des réseaux de cavités lasers avec des niveaux de pertes extrêmement faibles. Le principe de la synchronisation de deux lasers étant établi, ce travail théorique vise donc à étudier les états chimères dans des systèmes optiques couplés de sorte à former des réseaux bidimensionnels discrets.