Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > À la une

Contrôle de la symétrie et de la localisation avec un champ de jauge artificiel dans un système quantique désordonné

par Johanna Leclercq - publié le

Résumé de l’article 1382 publié dans nature communications volume 9 le 11 avril 2018 : https://www.nature.com/articles/s41467-018-03481-9.


"La localisation d’Anderson, l’absence de diffusion dans les milieux désordonnés, tire ses origines de l’interférence destructive entre les chemins multiples de diffusion. Les propriétés de localisation des systèmes désordonnés devraient être très sensibles à leurs symétries, mais jusqu’à présent cette question a été peu explorée expérimentalement. Nous étudions ici la réalisation d’un champ de jauge artificiel dans une dimension synthétique (temporelle) d’un système quantique désordonné, excité périodiquement dans le temps. L’ajustement de la force de ce champ de jauge nous permet de contrôler les propriétés de symétrie parité-temps du système, que nous sondons à travers l’observation expérimentale de trois signatures de localisation, sensibles à la symétrie. Les deux premiers sont la rétrodiffusion cohérente, le marqueur de localisation faible, et la diffusion cohérente vers l’avant, récemment prédite théoriquement, et qui est une véritable signature interférentielle de la localisation d’Anderson. Le troisième est la mesure directe de la fonction d’échelle β(g) dans deux classes de symétrie différentes, permettant de vérifier l’hypothèse de la loi d’échelle à un paramètre et de démontrer son universalité."


Lire la suite :


Clément Hainaut, Isam Manai, Jean-François Clément, Jean Claude Garreau, Pascal Szriftgiser, Gabriel Lemarié, Nicolas Cherroret, Dominique Delande & Radu Chicireanu


© 2018 C.H., I.M., J.-F.C., J.C.G., P.S., and R.C. performed the experiments and G.L., N.C., and D.D. performed the theoretical work. All authors contributed to the preparation of this manuscript. Tous droits réservés.

_